Cri d'alarme

Le poème d’une Drouaise contre « les pilleurs de vie « 

17 Août , 2016  

Fatna n’a pas réagi tout de suite après l’attentat de Nice, et l’assassinat du père Jacques Hamel. Fatna ne prend jamais la plume dans le précipitation. Elle avait déjà répondu aux mots blessants d’un élu à l’égard des femmes voilées par un poème. En ce mois d’août 2016, Fatna reprend son arme favorite : les mots contre la violence. Musulmane convaincue et pratiquante, elle appelle les terroristes « des pilleurs de vie » et condamne leurs meurtres sans appel.

Pour les musulmans et les chrétiens réunis dans le même deuil, la vie est sacrée

Pour les musulmans et les chrétiens réunis dans le même deuil, la vie est sacrée

Lire la suite…

, ,