L'actu du lycée

Les lycéens de Rémi-Belleau rendent hommage à Jean-Pierre Coffe

9 Mai , 2016  

Dans le cadre du projet Radio Lycée organisé au lycée Rémi-Belleau, nous avons eu l’honneur d’avoir un parrain célèbre : Jean-Pierre Coffe. Depuis sa disparition le 29 mars dernier, il ne se passe pas un jour sans que nous ayons une pensée pour lui. En hommage à ce personnage très connu, la salle de radio du lycée a d’ailleurs été baptisée à son nom.

Au-delà des hommages qui lui ont été rendus, on se souvient surtout ici d’un personnage très attachant. Il nous a énormément aidé dans notre projet de radio. C’est le souvenir que gardent Margaux Dumas, Clara Elisabeth, Léonie Vallée, Margaux Lambert et Dylan Ridou, quelques-uns des animateurs de l’émission du Morning Live, diffusée dans le cadre de ce projet Radio 2B on air.

LRB1

Jean-Pierre Coffe s’est impliqué à fond pour le projet Radio Lycée avec les élèves de Rémi-Belleau

Tous le connaissaient déjà pour les polémiques qu’il a pu créer. Certains se rappellent de lui dans Vivement Dimanche ou encore pour les publicités qu’il a faites. Dylan se souvient :

« Il a appris à faire du boudin à Carla Bruni à la télévision. »

Les élèves qui ont eu la chance de le côtoyer se rappellent aussi de lui comme quelqu’un de très pédagogue. Ils sont tous unanimes pour le définir ainsi.

« Il n’était pas seulement direct, il était aussi pédagogue, en nous donnant de bons conseils et, en dépit de la différence d’âge, nous l’avons trouvé très ouvert d’esprit et même un peu effronté. »

On retient aussi de lui sa franchise. Une fois encore lorsque l’on évoque Jean-Pierre Coffe, c’est son franc-parler qui nous vient à l’esprit. Il ne s’est pas gêné pour nous dire clairement les choses. Il a également été très disponible et impliqué dans notre projet. Léonie dit :

« On ne l’a pas beaucoup vu mais le peu de temps passé avec lui, il était vraiment là pour nous ».

Il était aussi aussi très investi. Léonie relève :

« Il a su parler avec tous les élèves et prendre le temps de comprendre ce que l’on voulait faire ».

Les élèves parlent encore de lui comme quelqu’un étant toujours de bonne humeur. Margaux rajoute :

Il était toujours là avec le sourire ».

Jean-Pierre Coffe a su laisser une trace de lui pour les élèves en leur apportant de la confiance en eux. Les élèves disent :

« Il nous a motivés et il a cru en nous ».

Il leur a aussi transmis son savoir-faire et appris à acquérir de la discipline. Léonie raconte :

« Il nous avait dit que ce qui comptait à la radio, c’était la tenue pour que l’on sente que l’on est imposant ».

Dylan ajoute :

« La première fois que nous l’avons vu, j’étais en jogging et il m’a dit que ce n’était pas une tenue adéquate. J’y ai donc remédié et Jean-Pierre Coffe était content ».
En apprenant son décès, les élèves ont tous été peinés :

« On était déçus parce qu’on devait le voir d’ici peu ».

Ils étaient de plus très choqués car cela faisait seulement deux mois qu’ils ne l’avaient pas vu. Ils disent même :

« Il avait l’air d’être en pleine forme ».

Les lycéens ne s’attendaient vraiment pas à sa disparition.

« C’est très touchant de se rendre compte que nous avons été l’un de ses derniers projets. »

Jean-Pierre Coffe avec les lycéens de Rémi-Belleau

Jean-Pierre Coffe avec les lycéens de Rémi-Belleau

Jean-Pierre Coffe avait vraiment pris ce projet à cœur. Il était fier des élèves et heureux de pouvoir prouver que les jeunes ne sont pas des « bons à rien », qu’ils sont capables de fournir un travail formidable. Margaux se souvient :

« Il avait la pression, mais il était heureux de faire cela pour nous ».

Chacun se rappelle d’une phrase marquante que Jean-Pierre Coffe a pu leur dire comme :

« Je suis là pour vous et je vous emmerderai jusqu’au bout ».

Après cette semaine radio au mois de janvier dernier, Jean-Pierre Coffe parlait de ce projet :

« C’était extraodinaire que des jeunes s’investissent autant, d’autant plus qu’ils sont l’avenir du pays ».

Les élèves ont souhaité lui adresser quelques messages :

« Merci pour tout », « JP tu gères », « On ne t’oubliera pas »…

Ils chantent aujourd’hui tous en cœur le générique de leur émission. Morning Live, lalalalala…

Marine Lambert

 

, , , , ,

By



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *