En coulisses, L'actu du lycée

Festival Regards d’ailleurs : les lycéens de Rotrou ont vu… #1

20 Mar , 2016  

Depuis quinze jours, les lycéens de Rotrou sont plongés dans l’atmosphère du cinéma polonais grâce au festival Regards d’ailleurs. Ils en parlent dans L’Echo Républicain, mais aussi sur le blog. Julien revient sur Trois Couleurs : Rouge

Krzysztof Kieślowski nous livre ici la troisième partie de sa trilogie «Trois couleurs », au couleurs de La France. Bande annonce du troisième opus, Rouge :

Valentine est une jeune femme pleine de vie. Un jour, elle ramène chez elle une chienne, qu’elle vient de renverser. Elle fait connaissance du propriétaire, un juge retraité qui vit seul. Après plusieurs rencontres, elle découvre qu’il espionne les conversations téléphoniques de son voisinage. Ils deviennent amis. Valentine se méfie de moins en moins, au profit des confidences.

 

L'actrice est venue à Dreux parler de son film

L’actrice Irène Jacob est venue à Dreux parler de son film

Irène Jacob incarne ici le rôle de Valentine Dussaut, une jeune fille pleine de vie et gracieuse, mais dont la vie lui échappe totalement. L’actrice dégage émotion et fraîcheur grâce a son jeu émouvant.

Avec Rouge, Krzysztof Kieślowski réalise son dernier film. Il a déclaré : « J’arrête, j’en ai assez du cinéma. Tourner est pour moi un stress trop disproportionné par rapport à la satisfaction que cela procure. J’ai décidé, j’arrête !« .

Julien.C (élève de l’option cinéma)

, , ,

By



1 Response

  1. Thierry Méranger dit :

    « La Double Vie de Véronique » et « Trois Couleurs : Rouge », montrés pendant le festival Regards d’ailleurs, sont encore aujourd’hui des films envoûtants. La visite d’Irène Jacob, sa beauté lumineuse et la leçon de cinéma qu’elle a donnée à CinéCentre devant près de 300 spectateurs, loin de rompre le charme, ont réussi à séduire le public drouais et à nous faire sortir du temps… Oui, Kieslowski a cessé de tourner après « Rouge ». Peut-être se doutait-il que redécouvrir ses films vingt ans plus tard nous ferait approcher de la jeunesse éternelle. Thierry Méranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *