La vie des gens

Moussa, rappeur de 15 ans à Chartres : « Je parle des jeunes qui galèrent »

16 Juin , 2015  

Moussa Kanoute, élève de Victor-Hugo, à Chartres, est âgé de 15 ans. Depuis plusieurs années, ce jeune collégien rappe pour son plaisir. Il a accepté d’évoquer sa passion. Interview.

Dans le domaine de la musique, pourquoi as-tu choisis le rap en particulier ?

Étant petit, j’ai écouté du rap très tôt, et ça m’a énormément plu. J’ai donc décidé de me lancer dans ce domaine, qui me correspond vraiment et me passionne. C’est sur la radio Skyrock que tout à débuté, dans l’émission Planète Rap, le soir. Maintenant c’est sur Internet que j’écoute cette musique.

Quel message veux-tu faire passer ?

Je ne veux faire passer aucun message, c’est seulement une passion. Dans mes textes, je parle de la vie en cité. J’habite dans le quartier de Beaulieu depuis tout petit. Je parle des jeunes de la cité qui galèrent parce qu’ils n’ont pas de travail par exemple. Je n’ai pas de thème précis quand j’écris une chanson, ça me vient au fur et à mesure. Je pars d’une phrase, et tout s’enchaîne. Si besoin, j’utilise un dictionnaire de rimes. C’est cela que l’on appelle un freestyle.

P1040093

Moussa Kanoute, élève de Victor-Hugo.

Est-ce que tu rappes devant tes proches ?

Oui, il m’arrive de rapper devant mes amis, au collège et dans le quartier, ils aiment bien et ça les amusent. Sinon, je le fais aussi parfois tout seul, pour moi.

Veux-tu en faire ton métier ?

Non, c’est seulement un passe-temps. Je ne sais pas encore ce que je veux faire plus tard.

A quel âge as-tu commencé ?

J’ai commencé à l’âge de 11 ans. Cette idée m’est venue en écoutant de la musique.

Quelles sont tes références ?

Mon inspiration est venue de plusieurs rappeurs, dont Lacrim, Gradur, Niska, Niro ou Booba…

 

Moussa propose ses titres sur sa chaîne Youtube.

 

Bouchra, Myriam, Anissa (3e)

, , , ,

By



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *